Accueil » Économie » La valeur du jour en Europe ROYAL DUTCH SHELL propose 377 millions d’euros pour l’australien ERM Power
La valeur du jour en Europe ROYAL DUTCH SHELL propose 377 millions d’euros pour l’australien ERM Power

La valeur du jour en Europe ROYAL DUTCH SHELL propose 377 millions d’euros pour l’australien ERM Power


Publié le

La valeur du jour en Europe ROYAL DUTCH SHELL propose 377 millions d’euros pour l’australien ERM Power
Pixabay

(AOF) – Royal Dutch Shell (-0,41% à 25,27 euros) a fait part jeudi de son projet d’acquisition de l’australien ERM Power, numéro deux du pays sur le marché de l’électricité commerciale et industrielle. Le géant pétrolier anglo-néerlandais propose 617 millions de dollars australiens (environ 377 millions d’euros), soit 2,465 dollars australiens par action. Cela représente une prime de 43,3% par rapport au cours de clôture du 21 août dernier. Il n’est donc guère surprenant que l’action ERM Power ait clôturé à la Bourse australienne sur un gain de 42,44% à 2,45 dollars.

” Cette acquisition s’inscrit dans l’ambition mondiale de Shell d’étendre ses activités intégrées dans le secteur de l’énergie et s’appuie sur les capacités existantes de Shell Energy Australia en matière de commercialisation et d’échange de gaz “, a commenté Zoe Yujnovich, présidente de Shell Australia.

Les dirigeants d’ERM Power ont recommandé aux actionnaires de l’approuver en l’absence d’offre concurrente supérieure. Trevor St Baker, qui détient 27,39% de la société, a donné son aval à la même condition.

L’opération, qui reste soumise aux autorisations usuelles, devrait être finalisée avant la fin 2019.

AOF – EN SAVOIR PLUS

Pétrole et parapétrolier

Les compagnies pétrolières, comme Shell ou Total, investissent de plus en plus dans l’électricité verte, qui bénéficie d’une croissance plus forte que celle des énergies fossiles. L’Agence internationale de l’énergie estime que la demande en électricité devrait progresser de 2,1% par an au cours des deux prochaines décennies, contre 1,9% pour le gaz et seulement 0,6% pour le pétrole.

Une part croissante de cette électricité sera produite à partie de gaz et d’énergies renouvelables.

Shell, la compagnie la plus offensive sur ce sujet, prévoit que l’électricité, de sa génération jusqu’à sa distribution, représentera le tiers de son activité dans les années 2030. Cette proportion est comparable à celle du pétrole et du gaz.

Les pétroliers européens investissent désormais tous dans ce secteur.


©
AOF

Les informations AOF reproduites sur Capital.fr sont extraites du service d’informations AOF.
Ces informations sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par OPTION FINANCE SAS, éditeur du service d’informations boursières en temps réel AOF, et de ses contributeurs.
Par conséquent, toute reproduction, copie, duplication, modification, transfert, rediffusion, traduction, exploitation commerciale ou non, création de lien hypertexte ou réutilisation de quelque manière que ce soit de ces informations sont soumis à l’accord préalable et écrit d’OPTION FINANCE SAS et de ses contributeurs.
AOF peut être joint à l’adresse suivante aof@optionfinance.fr
OPTION FINANCE SAS collecte ses données auprès des sources qu’elle considère les plus sûres. Cependant sous réserve de sa faute lourde, OPTION FINANCES SAS et ses contributeurs ne garantissent aucunement l’absence d’erreur et de vices, même cachés, ni le caractère exhaustif ou le défaut de conformité à un usage quelconque de ces données et de OPTION FINANCE SAS ou de l’un de ses contributeurs, et ne pourra être tenue responsable des retards ou interruptions qui pourraient affecter l’accès à ces dernières.
L’utilisateur du service OPTION FINANCE SAS utilisera les données AOF à ses propres risques et devra tenir OPTION FINANCE SAS et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.




Source link

A propos de admin2990

admin2990

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*