Accueil » Politique » Don Cherry, une institution de hockey au Canada, est licencié après des commentaires discordants
Don Cherry, une institution de hockey au Canada, est licencié après des commentaires discordants

Don Cherry, une institution de hockey au Canada, est licencié après des commentaires discordants

Alors que ses partisans réagissaient en affirmant qu’il exerçait son droit à la liberté de parole, Cherry, ancien entraîneur des Bruins de Boston, n’a que peu de soutien de la part de l’établissement du hockey.

Avant de le licencier, Sportsnet s’excusait pour les commentaires de Cherry et les qualifiait d’offensifs. Ron MacLean, coanimateur de «Coach’s Corner», les désavouait diffusé le dimanche.

"Don Cherry a fait des remarques blessantes, discriminatoires et totalement fausses", a déclaré MacLean. «Je te dois également des excuses. C’est la grande chose sur laquelle je veux insister. Je me suis assis là, je ne l'ai pas attrapé, je n'ai pas répondu. ”

Le N.H.L. appelé les commentaires «offensants et contraires aux valeurs en lesquelles nous croyons».

Cherry a jusqu'ici fait preuve d'un calme inhabituel, suggérant à un chroniqueur du Toronto Sun avant son licenciement qu'il ne pas reculer ou s'excuser.

"J'ai eu mon mot à dire", a-t-il déclaré au journal.

«Hockey Night in Canada» a fourni à Cherry une chaire puissante. Presque depuis sa première diffusion à la télévision de CBC en 1952, l’émission a été l’un des plus grands auditoires de la télévision canadienne de langue anglaise.

En 2014, cependant, le N.H.L. droits pour les émissions de langue anglaise Au Canada, transmetteur public appartenant au gouvernement fédéral, CBC est passé à Rogers Communications, société de télédistribution, de téléphonie mobile et diffuseur, également propriétaire des Blue Jays de Toronto et l’un des deux partenaires de la société derrière les Maple Leafs de Toronto. et les rapaces de Toronto.

Dans le cadre d’un arrangement inhabituel visant à maintenir la tradition des émissions en direct gratuites de «Hockey Night in Canada», la SRC diffuse samedi la production des jeux de Rogers avec les revenus publicitaires générés à Rogers. Chuck Thompson, un porte-parole de Radio-Canada, a déclaré que Radio-Canada n’exerçait aucun contrôle sur la production, y compris la décision d’utiliser Cherry, bien que cela permette également à Rogers d’utiliser son logo dans le cadre de l’émission, diffusée en continu sur les plateformes en ligne de Radio-Canada. Thompson a déclaré que le réseau avait fait part de ses "sérieuses préoccupations" concernant les propos de Cherry avec Rogers samedi soir.

Les opinions politiques de Cherry ne sont pas la seule chose qui l’attend depuis quelques années. Partisan de longue date d'un style de hockey rugueux – il a autrefois vendu les vidéos de hockey mettant en vedette le hockey sous le titre «Rock'em Sock'em Hockey de Don Cherry» – son analyse a fini par être considérée par beaucoup comme datée à une époque où la vitesse et les habiletés sont devenues plus nombreuses. important pour le jeu.


Source link

A propos de admin2990

admin2990

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*